Estevanico Dorantes 1500 ★ 1539 Mustafa Zemouri

Le premier Africain réduit en esclavage à arriver en Amérique ! Mustafa Azemmouri ou Estevanico (1500 – 1539) était un maroco-amazigh-berbère. Ses pseudonymes comprenaient Esteban Al-Dornati, Estebano, Estebao El-Mori, Saeed Bin Haddou et Said Bin Haddou Al-Azmouri.

Said El Mansour Cherkaoui

Estevanico Dorantes ★ Moro Mustafa Maure Zemmouri

Estevanico et le Portugal au Maroc

Photo: Said El Mansour Cherkaoui, vue du Bremil de la Cité Portugaise

Esteban Dorantes – Mustafa Estavanico Zemouri – Doukkalais – Maroc

This image has an empty alt attribute; its file name is estevanico1.jpg
This image has an empty alt attribute; its file name is estevanico-said-el-mansour-cherkaoui.jpg

EL JADIDA  MAZAGAN ⵎⴰⵣⴰⵖⴰⵏ  MAZAGÃO DOUKKALA  MOROCCO

Fortaleza Mazagão 1514 – 1769

Mazagão, Mazagão Novo e Mazagão Velho unidas pelo atlantico
Mazagão, Mazagão Novo et Mazagão Velho unis par l’Atlantique
Mazagão de Doukkala [Maroc] Mazagão Velho, Mazagão – State of Amapá, Novo Mazagão au Para – Amazonie [Brésil] 

Fortaleza Mazagão 1514 – 1769

1514 débute les travaux de construction de Mazagão

Toute la population de Mazagão fut déportée en premier aux Acores, vu que le Portugal connaissait une des plus grave crise économique comme conséquences du désastre du tremblement de terre et vu que la dynastie des Bragance était secouée sur ses bases et le Comte Pombal était l’homme fort du régime qui ne voulait point continuer de subventionner la cité portugaise Mazagão assiégée par des Maures décidés alors que son pouvoir s’érodait.

Ceux et celles qui furent déportés comprenaient aussi des Maures convertis au Christianisme, y compris d’autres comme esclaves d’origine de la Région de Doukkala ainsi que des enfants kidnappés et adoptés.  A cette époque, tous/tes ceux/celles qui devraient se rendre dans les possessions coloniales de l’Amérique devraient être de religion chrétienne et cela en accord avec le Vatican et les Édits Royaux de la Cour du Portugal et de l’Espagne. 

Le cas individuel le plus fameux de cette déportation et déracinement forcé et que l’Histoire a retenu est celui de l’Enfant d’Azemmour qui bien plus tard connu comme Mustafa Zemmouri avec le nom Chrétien de Estevanico Dorantes [Dorantes étant le nom du Conquistador).   

​Andrés Dorantes de Carranza, un capitaine et conquistador qui avait acheté Mustapha/Estevanico comme esclave et avec lequel par la force du destin ils avaient effectué la première traversée du Sud-ouest de l’actuel Etats Unis et le nord du Mexique.  


Mustafa Zemmouri fut effectivement une victime de la politique de la vente d’enfants de Doukkala par les militaires Portugais qui trouvaient dans ce marchandage une forme de commerce plus lucrative a substituer aux autres activités ayant connu une récession.

Avant 1486, Azemmour était une dépendance du Roi de Fès; En 1486, les habitants d’Azemmour devinrent vassaux et tributaires de João II of Portugal[2]

En 1513, le gouverneur d’Azemmour, Moulay Zayam, refusa de payer le tribut et rassembla une armée puissante et bien équipée. Manuel a répondu à ce défi en envoyant une flotte massive de 500 navires et 15 000 soldats (Bergreen, 19 ans). James, le duc de Bragance a dirigé cette armée et le 1er septembre, il a conquis la ville sans aucune résistance de la part de ses habitants. 

Ferdinand Magellan, l’homme célèbre pour avoir dirigé le tout premier tour du monde, faisait partie des soldats portugais de la région; il a perdu son cheval dans des escarmouches en dehors de la ville. [3] Le contrôle portugais de la ville d’Azemmour n’a duré que pendant une courte période; il a été abandonné par João III du Portugal en 1541 en raison des difficultés économiques de sa cour. [4]

Estevanico, également connu sous le nom d’Esteban the Moor, a été réduit en esclavage et a voyagé avec une expédition espagnole en Amérique du Nord en 1527. Il est le premier Africain à voyager avec des explorateurs en Amérique du Nord. et les côtes du Texas, l’esclavage et les attaques des Amérindiens, ainsi que d’autres revers en six ans avant que son parti et lui-même ne se retrouvent en sécurité dans une ville coloniale espagnole. [1] [9] ​​

Documents et photos par Dr. Said El Mansour Cherkaoui est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution
– Pas d’Utilisation Commerciale
​- Pas de Modification 4.0 International.

Said El Mansour Cherkaoui – Fils de Mazagan – El Jadida et Voisin d’Azema – Azemmour – Moulay Bouchaib Redade– Moul Wad wa Moul Wad – Fleuve Oum Rabii – Mere du Printemps, la Riviere des Ait Yafelman – [Yafelman veut dire Poisson en Amazigh Kabile]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :